LEs nuits d'après

L'auteur: 

Née le 17 février 1990 en région Rhônes-Alpes. Toute petite déjà, les histoires étaient une passion, une manière de rêver. Vers l’adolescence, ce sera la plume de J.K. Rowling qui la poussera à dévorer des romans de plus de quatre cents pages. De la place de lecteur à celle d’auteur, il n’y a parfois qu’un pas à franchir mais par manque de temps et d’idées, ce n’est qu’à l’âge de 21 ans qu’elle prendra la plume pour écrire son premier roman.

Résumé: 

Veronica croit avoir trouvé le bonheur en Italie en épousant Mario. Mais le jeune homme est membre d’une unité d’élite chargée de lutter contre la mafia et disparaît soudainement. Brisée, elle rentre en France pour se reconstruire. La cicatrisation s’annonce difficile, d’autant plus que Veronica garde dans les profondeurs de son esprit une ancienne blessure : sa brève relation avec Damien. Confrontée à son premier amour, elle doit maintenant jongler avec les fantômes de son passé.

 

Mon avis:

Les nuits d'après me fait de l'oeil depuis un moment sur le site des éditions Artalys mais comme beaucoup donc je l'ai choisi que dernièrement et j'ai mis du temps à pouvoir le lire mais c'est chose faite. J'ai mis peu de temps à lire cette histoire que j'ai trouvé vraiment sympa. C'est le genre de lecture qui fait passer un moment agréable, sans prise de tête. Il nous fait voyager dans la vie de ces personnages avec facilité? Ce n'est pas un coup de coeur mais j'ai pris énormément de plaisir à découvrir la plume d'Emmanuelle Aublanc.

J'ai trouvé que le début est long à se mettre en place, l'auteur veut situer son intrigue et je trouve que cela était peu nécessaire étant donné qu'on a plusieurs flash back durant la lecture. Passé ces premières pages, j'ai lu le récit sans trop me poser de question juste en profitant. J'ai beaucoup aimé ces retours en arrière qui nous permettent de nous retrouver dans le présent. J'ai aimé suivre l'évolution des personnages même si parfois, j'ai eu l'impression que ça allait un peu vite. J'ai mis un peu de temps à m'attacher à Veronica mais pour Damien cela a été rapide. J'ai aimé son côté gauche, et sa sensibilité. Même si je comprenais en partie les réactions de Veronica, elle m'a semblé plus lointaine que les autres personnages et moins accessible. 

Ce n'est pas un livre avec un rythme trépidant mais il n'est pas lent non plus. Pour moi, l'auteur a su trouvé celui qui était parfait à son histoire. 

Je dois parler aussi de cet énorme rebondissement que l'on subit. Bravo à l'auteur, certes je me doutais que tout serait pas si facile, je m'attendais à quelque chose, je m'étais fait mes propres films mais celui qu'elle nous propose ne faisait pas partie de mes imaginations. Il donne un coup de pep's à l'histoire et on sent, dès qu'il arrive que tout va basculer maintenant, la question est de savoir comment. Et c'est là que j'ai encore plus aimé ma lecture et que Veronica m'a semblé plus réelle. Elle doit prendre une décision, mais l'auteur implique chacun des personnages dans cette décision, j'ai trouvé ça très judicieux. Du coup cette dernière partie a été lue d'une traite.

Quant à la fin et l'épilogue, je dirais juste que j'adore! Cela sera tout... Voila, on peut dire que ce récit à des défauts mais aussi beaucoup de qualités et qui vous promet de passer un bon moment de lecture autant en belle saison, qu'en hiver.

 

général 4

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vouss semble.

éditions Artalys

 

La lettre A de mon challenge de A à Z est remplie (15/26)

97755087