Le diable s'habille en Prada

 

 

L'auteur: 

Née en 1977 en Pennsylvanie, diplômée de l’université de Cornell, Lauren Weisberger vit à New York depuis 1999. Ancienne assistante personnelle d’Anna Wintour, éditrice de Vogue, elle a relaté son expérience dans Le Diable s’habille en Prada, premier roman de ce jeune auteur prometteur. Ce titre s’est rapidement hissé dans les listes des meilleures ventes en France comme à l'étranger, avant d’être adapté au cinéma en 2006, avec Meryl Streep et Anne Hathaway dans les rôles principaux. Forte de son succès, Lauren Weisberger a persévéré, avec Stiletto Blues à Hollywood, elle signe son quatrième roman.

Résumé:

Andrea n'en revient pas : même avec ses fringues dépareillées, elle l'a décroché, ce job de rêve. La jeune femme de vingt-trois ans va enfin intégrer la rédaction de Runway, prestigieux magazine de mode new-yorkais ! Et devenir l'assistante personnelle de la rédactrice en chef, la papesse du bon goût, la dénommée Miranda Priestly. Une chance inouïe pour Andrea : des milliers d'autres filles se damneraient pour être à sa place ! Mais derrière les strass et les paillettes de cette usine à rêves se cache un enfer peuplé de talons aiguilles et de langues de vipère. Leurs raisons de vivre ? Répondre à TOUTES les angoisses existentielles de la déesse Miranda. Justement, cette dernière vient de trouver une nouvelle victime de la mode : " An-dre-ââ "...

 

Mon avis:

Je me rappelle plus quand est-ce que je me suis procurée ce roman mais je me souviens que c'était sur un vide-grenier et parce que quand je l'ai vu, je me suis dit "Je pourrais me faire une idée perso". Il faut savoir que je n'ai pas non plus vu le film.

Je pensais, lorsque j'ai commencé ma lecture, que c'était un roman qui allait ce lire très vite malgré son épaisseur au vu du sujet. Mais c'était sans compter sur Andréa, la personnage principale. C'est simple, je crois que je n'ai jamais autant détesté un personnage qu'elle. Elle me sortait par les yeux avec ces manières, cette incapacité à se remettre en question, à ce poser en victime constamment et à ne voir que ce qui l'intéresse. Dans tout le roman elle laisse de côté toutes les personnes qu'elle aime pour une carrière et un métier, ce qui difficile à comprendre pour moi. Mais le pire c'est que ce métier, elle ne l'aime pas!!!! Bref, ce n'est pas grâce à elle que j'ai poursuivi ma lecture.

Par contre, quasiment tous les personnages qui l'entourent m'ont plu. Je dis quasiment parce que forcément Miranda, Emily et Christian n'en font pas partie. Mais en ce qui concerne ses parents, Lily ou encore Alex, je me serais bien entendu avec eux je pense.

Pour l'histoire, je pense mon avis faussé par mon ressenti face à Andréa, mais je ne l'ai pas trouvé exceptionnelle et elle n'a pas eu de réelle saveur pour moi... Il faut dire aussi que je suis très loin de la mode, ce n'est pas quelque chose qui m'intéresse non plus. Après elle se lit assez bien, facilement même si j'avoue avoir sauté ou lu des paragraphes en diagonales par moment de lassitude.

Bon voila, j'ai découvert ce roman, et je suis déçue. Enfin non parce que j'en attendait pas énormément mais en tout cas je ne le classerais pas dans mes lectures aimées! Par contre après discussions avec Naku sur cette lecture, je vais essayer de regarder le film pour savoir ce que je ressens par rapport au personnage d'Andréa et comme ça elle saura si elle doit lire le livre ou non qui est dans sa PAL.

 

général2

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.