L'âme du mal

L'auteur: 

Romancier français, spécialisé dans le roman policier. Au cours de son enfance, le jeune Maxime fait de fréquents séjours aux États-Unis: sa première destination en 1987 est Portland dans l'Oregon, ville qui lui inspirera son premier thriller (Le 5ème règne, 1999). Rêvant d'abord d'être comédien, il suit le Cours Simon, devient figurant dans un spectacle de Robert Hossein et joue dans plusieurs téléfilms.
Il fait plusieurs petits boulots et reprend ses études de Lettres modernes. Pour se faire connaître du milieu du livre, il devient vendeur de romans policiers à la FNAC.  Il suit une formation de criminologie pendant un an où il étudie la psychiatrie criminelle, la police technique et scientifique et la médecine légale. Il assiste même à des autopsies et rencontre des spécialistes pour préparer son roman. Toujours libraire, il consacre ses week-ends à son projet de thriller. Il rédige L'âme du mal en 2001, qui est publié l'année suivante chez Michel Lafon. Ce roman devient le premier volet de la Trilogie du mal, suivi de In Tenebris et Maléfices

Résumé:

Abandonnés au fond de la forêt ou de hangars vétustes, des cadavres comme on n'en a jamais vu, mutilés de façon rituelle, porteurs de messages cabalistiques semblables à ceux que laissait derrière lui le bourreau de Portland, avant qu'une balle dans la tête ne vienne à bout de sa carrière... Le tueur serait-il revenu d'outre-tombe ? S'agit-il d'une secte particulière qui prélève toujours les mêmes morceaux du corps de ses victimes pour d'étranges cérémonies ? Des bibliothèques ésotériques aux égouts de la ville, l'inspecteur Brolin et une jeune étudiante en psychologie plongent dans une enquête infernale, tandis que la police scientifique et la médecine légale se perdent en conjectures. Et peu à peu, des brumes mystérieuses de la Willamette River va surgir un secret effroyable que nos deux limiers devront affronter au péril de leur âme.

 

Mon avis:

Maxime Chattam est le genre d'auteur qui me faisait peur. Le genre d'auteur dont on entend tellement parlé en bien qu'on a peur de paraître pas normal si on aime pas! C'est pour ça que c'est que maintenant que je découvre cet auteur. Lorsque ma collègue m'a dit qu'elle était en train de lire de ce thriller, je lui ai demandé de me le prêter pour enfin connaître la plume de Maxime Chattam.

C'est avec une certaine appréhension que j'ai commencé ma lecture, je dois l'avouer. J'attendais beaucoup, notamment de la peur, des frissons etc!!! Je ne peux pas dire qu'il a rempli complètement son contrat et pourtant j'ai bien apprécié ma lecture. Le seul point négatif de ce thriller que je fais ressortir c'est que je n'ai pas eu assez les poils qui s'hérissent. Je m'attendais à vraiment avoir peur mais ce ne fut pas le cas.

Maintenant les bons points qui sont plus nombreux. Il y a d'abord les personnages. J'ai tout de suite accroché avec Juliette qui n'est pas extraordinaire mais que j'ai aimé pour sa force, sa simplicité et sa vulnérabilité. Et il y a Joshua, à qui je me suis moins "lié" mais qui m'a beaucoup plus surtout avec ce duo qu'il forme avec Juliette. C'est un homme qui à un fond véritablement bon et que je trouve très beau. Je l'ai imaginé beau mais c'est surtout sa personnalité que je trouve belle et pourtant avec ce qu'il voit on se dit que tout ça pourrait exploser. Je vais donc sûrement lire la suite de cette trilogie, juste pour retrouver cet homme. J'ai littéralement craqué sur ce duo. C'est pour moins le premier point fort de L'âme du mal.

Le deuxième point fort, c'est le savoir de l'auteur que l'on voit transparaître à travers les lignes. C'est un roman très fourni quant aux références policières, criminelles et psychologiques. Quand on voit le cursus de Maxime Chattam on comprend mieux. Je ne peux pas dire que ça me manquait lors de précédentes lectures de thrillers ou policiers mais maintenant que j'ai découvert cet aspect complet, je sens que j'aurais un manque lors de mes prochaines lectures (c'est clair???). J'ai été complètement bluffé par tous les détails, toutes les infos que l'on trouve et qui rende la lecture hyper intéresse et surtout j'ai eu l'impression d'être complètement impliquée dans l'enquête et dans l'histoire.

Je n'ai pas du tout cherché à trouver la solution avant que l'écrivain nous la délivre, je me suis juste laissée porter par la plume, le suspens et l'histoire. J'ai trouvé quelques longueurs par moment mais on les oublie assez vite. Il va falloir maintenant que je regarde à la bibliothèque ce qu'ils ont comme Chattam. Vous avez certains de ces titres à me conseiller?

 

général 4

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.