Les Misérables (tome 1)

L'auteur: 

Poète, dramaturge et romancier, Victor Hugo (1802-1885) est le chef de file du mouvement romantique. Son génie, sa fougue et son existence tourmentée ont fait de lui une légende.

Résumé: 

Peut-on imaginer un monde sans Jean Valjean, Cosette, Gavroche, Javert ou Fantine, à jamais vivants au Panthéon de l'esprit humain ? En 1862, paraissent Les Misérables, qui désignent toutes les victimes d'un ordre social dont Victor Hugo condamne les injustices. Immense épopée populaire, le roman est emporté dans l'air de Paris et de ses bas-fonds, l'odeur des barricades et de la Révolution. Il deviendra l'une des œuvres les plus lues dans le monde. On dit que lorsque les premières épreuves sortaient des presses, les correcteurs et les imprimeurs pleuraient.

 

Mon avis:

Il y a quelques temps, j'ai eu l'envie de me lancer dans la lecture des classiques que je n'avais jamais découvert et qui pourtant font parti de la littérature incontournable. Lorsque je suis allée chez mon oncle à la fin août pour récupérer des livres, ils étaient nombreux sur les étagères. C'était une bonne manière de les lire. Pour autant depuis qu'ils sont dans ma bibliothèque, il me font un peu peur. C'est notamment pour eux que j'ai voulu me lancer dans la Book Jar pour ne pas me laisser le choix...

Mais ce n'est pas grâce à ce petit pot que j'ai lu ce premier tome qui fait tout de même 988 pages (vous devez le savoir si vous suivez la page facebook, je n'ai fait que le répéter lol). C'est Saloria qui me l'a choisi lors du binôme de mois de décembre qui se déroule sur le forum Club de Lecture. Quand j'ai vu son choix, je vous avoue que je n'étais pas enchantée et que j'avais très peur de ne pas réussir ce challenge. Malgré tout, j'ai voulu le relever parce que c'est le but de ces binômes, non???

Pour que le "stress"ne monte pas de trop, je m'y suis très vite mise et c'est pour ça que j'ai pu le terminer le 12/12. J'étais tellement contente d'arriver à la fin.

Cette satisfaction était pour deux raisons. D'abord parce que j'étais fière de moi de l'avoir fait et surtout de ne pas y avoir passer mon mois entier dessus. Et aussi parce que j'avais très envie de passer à autre chose mais que je ne voulais pas commencer une nouvelle lecture avant la fin. J'étais impatiente de retrouver des mots un peu plus actuels, avec des inrtigues plus actuelle et plus imaginées.

Mais n'allez pas croire que j'ai passé un mauvais moment avec ce premier tome. J'ai été surprise d'apprécier ma lecture. Je voulais toujours savoir la suite de l'histoire de Jean Valjean et Cosette. Et il faut dire ce qu'y est, tout le monde connaît ces deux personnages sans même ni avoir vu le film ni avoir lu le livre. Enfin on en entendant beaucoup parlé mais finallement je n'en savais vraiemtn rien. Leurs vies sont vraiment incroyables et forcément on veut la suite, on espère pour eux, on veut que le monde devienne lumineux pour ces deux personnes qui n'aspirent qu'à être heureux.

C'est quand même une lecture difficile. Les moments où Victor Hugo nous décrit le monde de cette époque, avec ces personnages, ces événement ect... sont lourds et je les ai trouvés longs par moment. J'avais envie de sauter quelques lignes pour aller plus vite (ce que je n'ai jamais fait d'où ma fierté). Certes, ces pages permettent un bon cadrage de l'histoire mais ce n'est pas ce que je voulais. Je ne prenais pas forcément de plaisir.

Mais c'est là que je pense que le génie de l'auteur entre en jeu. Ces petits instants de lassitude étaient très vite dissipés grâce à tout le reste. Une fois la lecture finie, ces longs passages sont oubliés et on ne garde en mémoire que les moments qui nous ont plu.

Je ne vais pas dire que je suis pressée de lire la suite parce qu'elle fait elle aussi 1022 pages mais je la lirais un jour parce que je veux la fin. Je ne devine pas du tout ce qui suis. Oui parce que je vous ai pas dit mais certes je n'avais pas lu le livre mais je n'ai jamais vu les films non plus donc je pars complètement ignorante face à cette histoire... Ça ne sera peut-être pas dans les mois qui suivent mais je suis sûre que ma book jar ou un autre binôme me fera sortir le deuxième tome un jour...

Pour tout conclure, je suis vraiment contente et fière d'avoir lu cette première partie malgré quelques longueurs. J'ai beaucoup aimé les personnages à tel point que je ne suis pas complètement déprimée au point de ne pas lire la suite.

 

général3

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.