L'écume des jours

L'auteur: 

Boris Vian est un écrivain français, poète, parolier, chanteur, critique et musicien de jazz (trompettiste). Ingénieur de l'École centrale (promotion 42B), il est aussi scénariste, traducteur (anglo-américain), conférencier, acteur et peintre. Boris Vian a abordé à peu près tous les genres littéraires : poésie, document, chroniques, nouvelles. Il a aussi produit des pièces de théâtre et des scénarios pour le cinéma. Son œuvre littéraire, peu appréciée de son vivant, a été saluée par la jeunesse dès les années 1960-1970. L'Écume des jours en particulier, avec ses jeux de mots et ses personnages à clef, a fait de lui un véritable mythe. Il est désormais un classique qu'on étudie dans les collèges et les lycées.

Résumé: 

C'est un conte de l'époque du jazz et de la science-fiction, à la fois comique et poignant, heureux et tragique, merveilleux et fantastique, féerique et déchirant. Dans cette ?uvre d'une modernité insolente, l'une des plus célèbres du Xxe siècle et livre-culte depuis plus de trente ans, Duke Ellington croise le dessin animé, Sartre devient une marionnette burlesque, le cauchemar va jusqu'au bout du désespoir.
Mais seules deux choses demeurent éternelles et triomphantes : le bonheur ineffable de l'amour absolu et la musique des noirs américains...

 

Mon avis:

Qui n'a pas déjà entendu parlé de L'écume des jours??? J'ai reçu ce livre lors de ma commande de la box Once upon a book et je ne sais pas si je l'aurais acheté de moi-même et donc j'étais contente qu'il me l'ai envoyé. Je n'arrivais pas à le sortir de ma Pal mais c'est le seul V que j'avais et il me manquait pour compléter mon challenge de A à Z donc let's go...

Rien que le peu d'extrait que j'avais pu voir du film avec Audrey Tautou, je me suis dit que ça avait l'air loufoque et je ne m'étais pas trompée. Enfin non, je n'emploierais pas ce terme avec le livre parce que ce n'est pas de la folie mais ce sont des jeux de mots, des métaphores ect... Et je pense que soit on y adhère, soit on passe à côté du livre. Et moi, je fais partie de la seconde solution malheureusement.

Je pense avoir compris le fil conducteur de l'histoire (et encore pas tout je pense), mais je l'ai vraiment survolé. Tout était beaucoup trop imagé pour moi. Je ne suis pas très poète dans l'âme et c'est une qualité qui m'a manqué pour être au niveau de l'auteur.

En tous les cas, je suis heureuse d'avoir lu ce livre, ça me fait un classique de lu en plus, je pourrais dire que j'ai lu L'écume des jours et surtout la lettre V est complétée...

 

général1

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.

97755087