lisieux

En ce moment les Sp se font plus rares donc je lis plus vite les livres que j'emprunte. En ce samedi tragique, j'avais envie de me retrouver au milieu des livres et essayer de ne plus penser au reste, je suis donc allée à la bibliothèque; J'en suis ressorti avec 3 livres. Deux pour le challenge de A à Z et un pour le challenge Un mot, des titres... Plus un qui était donné et très symbolique en ce jour!!!

Les romans empruntés:

Le Temps de l'amour de Colleen McCullough

Le temps de l'amour

À seize ans, Elisabeth n'a jamais quitté son petit village d'Écosse, sa famille nombreuse et son père autoritaire. Son destin est alors bouleversé par la demande en mariage inattendue d'Alexander Kinross, un cousin parti faire fortune en Australie.À peine installée sur cette terre immense et sauvage, la jeune femme pressent qu'elle n'aimera jamais son mari. Bienveillant mais distant, Alexander n'a quant à lui pas renoncé à sa passion pour la belle et provocante Ruby Costevan.Prisonnière de sa magnifique maison et de son rôle de mère de famille modèle, Elisabeth ne se doute pas que, pour elle aussi, viendra le temps de l'amour. Et qu'au fil des années, elle construira son bonheur loin de toutes les conventions...

Le pays de l'absence de Christine Orban

Le pays de l'absence

Elle attend avec une certaine inquiétude sa mère qui vient de Casablanca pour les fêtes de Noël. Depuis un certain temps, elle a d’étranges oublis et des manies bizarres comme prétendre que son petit singe en peluche est un animal vivant. Elle a certes toujours été capricieuse et coquette, flottante et frivole, aimant le bridge et les soirées où les hommes l’entouraient, ne connaissant rien des responsabilités, mais les symptômes qu’elle présente dès son arrivée à Paris ne permettent plus de fuir la vérité. Sa mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer, et assez fine pour tenter d’en masquer certains traits trop voyants. Comment garder calme et patience, comment lui manifester tendresse et confiance quand son comportement est de plus en plus aberrant ? Elle ne sait plus où elle est, a perdu la notion du temps, répète en boucle les mêmes phrases puis se reprend et se rebelle. Comment vivre face à ce naufrage qui inverse les rôles ? La fille devient la mère, la mère redevient une petite fille. Mais en réalité, Christine a toujours protégé sa mère : elle n’a jamais eu d’enfance et ce qu’elle contemple n’est que le long acheminement d’une relation conflictuelle qui l’a piégée toute sa vie.Un livre pudique et émouvant sur les relations mère-fille à cet âge de la vie où tout s’inverse, où les émotions à vif replongent dans les souvenirs d’enfance, où les manquements, les défaillances maternels sont analysés en regard de ce qu’on est devenu. Récit intime autant que témoignage, il explore sans pathos, avec des mots justes et simples, l’impuissance devant un être aimé qui sombre dans l’absence.

Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro

Auprès de moi toujours

Jadis, Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l'idée qu'ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour.
Mais pour quelle raison les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kath s'autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Une histoire d'une extraordinaire puissance, au fil de laquelle Kath, Ruth et Tommy prennent peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n'a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d'adultes.

Le roman donné:

Inventons la paix de huit écrivains

Inventons la paix

" Parce que les livres ont le pouvoir que nous leur accordons, le pouvoir de plonger dans la conscience de chacun et du plus grand nombre, il était juste de consacrer un livre à ce rêve nécessaire et fou : inventer la paix. " Cette démarche relève à la fois d'une responsabilité collective et d'une quête individuelle, d'une réalité fragile et d'un rêve éternel. Cette paix que nous souhaitons tous, comment la réaliser ? Peut-être, et c'est là un thème fort de ce recueil, en faisant d'abord et avant tout la paix avec nous-mêmes. Jeux de miroirs, tragédies du non-sens, voyages dans le temps, la quête politique et spirituelle de la paix prend ici le visage de la fiction. Les aventures futuristes d'Ayerdhal ou de Pierre Bordage, le récit tendre et cruel d'Andrée Chedid, les questionnements faussement naïfs de Jacques Salomé ou le regard poétique de Philippe Delerm chacune de ces huit nouvelles répond à sa manière aux questions que nous nous posons sur la paix. Une anthologie inédite, originale et engagée, qui rend hommage au plus vieux rêve de l'humanité