Deux petites filles en bleu

L'auteur: 

Tout d'abord secrétaire puis hôtesse de l'air, ce n'est qu'à la mort de son mari que Mary Higgins Clark se lance dans la rédaction de scripts pour la radio, puis de romans. Son premier ouvrage est une biographie de George Washington. Elle décide alors d'écrire un roman à suspense. La Maison du guet, qui devient son premier best-seller. Encouragée par le succès, elle continue à écrire tout en s'occupant de ses enfants. En 1980, La Nuit du renard obtient le Grand Prix de la littérature policière. Mary Higgins Clark prend alors son rythme de croisière et publie un titre par an, toujours accueilli avec le même succès par le public. Elle est traduite dans le monde entier et plusieurs de ses romans ont été adaptés pour la télévision. Depuis quelques années, elle cosigne des ouvrages avec sa propre fille, Carol Higgins Clark.

Résumé:

Goûter d'anniversaire chez les Frawley : on fête les trois ans des jumelles, Kelly et Kathy. Mais le soir même, de retour d'un dîner, les parents des fillettes sont accueillis par la police : leur baby-sitter a perdu connaissance et les petites ont disparu. Kidnappées. Après avoir réussi à rassembler la rançon de 8 millions de dollars exigée, Steve et Margaret entrent en contact avec le ravisseur. Le jour de l'échange, ils ne trouvent cependant que Kelly dans une voiture abandonnée. Qu'est-il advenu de Kathy ? Alors que tout espoir semble perdu, Kelly affirme que sa sœur est bien vivante, comme si les jumelles parvenaient à communiquer par télépathie... Jamais depuis Un cri dans la nuit, Mary Higgins Clark n'avait élevé la tension à un tel degré. Un suspense extrême et angoissant qui nous plonge dans le pire des cauchemars celui des kidnappings d'enfants.

 

Mon avis:

C'est ma belle-mère qui m'a prêter/donner (faut que je lui redemande ^^) ce bouquin. Comme avec certains auteurs, Mary Higgins Clark était de celle dont j'avais peur de me lancer, oui c'est bête!!! Ils ont tellement de fans que je trouve plus difficile de les découvrir. Mais bon là, je ne l'achetais pas, on me dis qu'il est bien donc voila comment je me laisse tenter.

Ensuite, c'est en piochant un papier dans ma book jar que je l'ai sorti de ma PAL. Comme la plupart des romans de cette auteur, si ce n'est pas tous, Deux petites filles en bleu est un suspens et donc je voulais qu'une fois commencer, je ne puisse plus lâcher le livre... Je dois bien avouer que ça n'a pas été le cas mais malgré tout, j'ai bien accroché à l'histoire.

Il est abordé deux thèmes que je trouve très intéressants, le kidnapping d'enfant qui est pour tous u cauchemar, parents ou pas, mais aussi le lien unissant des jumeaux qui depuis toujours m'interpelle. 

En ce qui concerne le kidnapping, on connaît dès le début qui sont les coupables de l'acte même mais il reste une page blanche en ce qui concerne le cerveau de ce plan. Et personnellement, jamais je n'aurais deviner son identité et encore moins son mobile; L'écrivain sait très bien brouiller les pistes, nous amener sur d'autres pour nous y perdre encore une fois c'est vraiment très bien fait. Comme je le disais, je n'ai pas été complètement investie dans le récit mais malgré tout on veut vite en finir pour avoir le fin mot de l'histoire. 

Je pense que l'auteur m'a un peu perdue à cause de sa multitude de personnages. Certes grâce à cela elle amplifie le suspens, on ne sait plus où donner de la tête mais là en l'occurence, c'était trop pour moi. Et du coup, je mélangeais les gens, et donc j'avais quelques difficultés à suivre toutes les actions par moment...

Maintenant, en ce qui concerne le sujet de lien télépathique entre jumeaux, j'ai été captivée et elle m'a donné encore plus envie de m'y pencher. J'ai trouvé vraiment extraordinaire ce qu'elle décrit et à priori, elle s'est vraiment documenter, ce n'est pas des paroles en l'air; Je vais d'ailleurs mettre de côté la bibliographie qu'elle nous donne à la fin. C'est captivant!!!

Je compte bien continuer mon aventure livresque avec quelques étapes aux côtés de Mary Higgins Clark. Si vous avez des titres à me conseiller, je suis preneuse...

 

général 4

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.

Je barre la ligne 9 de mion challenge 50 livres avec ce roman: une bougie.

Challenge