Le sommeil du démon

L'auteur: Né à Paris en 1951, Serge Brussolo écrit depuis son plus jeune âge. Ses premières tentatives de publication ont lieu dès sa douzième année... A sa sortie de faculté, après des études de lettres et de psychologie, il se lance dans la bataille de l'écriture, vivant dans des conditions précaires pour avoir le temps d'écrire ses premiers textes. Commence alors pour lui une formation à la manière des auteurs américains : métiers incongrus, hétéroclites, qui lui fourniront matière à l'études des milieux les plus disparates. Il lui faudra attendre 1978 pour que sa première nouvelle paraisse, qui sera aussitôt saluée par la critique (notamment par Bernard Pivot alors animateur de l'émission Apostrophe). Funnyway (Editions Denoël) sera en effet couronnée par le Grand Prix de la science-fiction française devenu aujourd'hui le Grand Prix de l'imaginaire.

A la fin des années 80 il se détourne momentanément du genre pour s'attaquer à la littérature générale et au roman historique. Quoi qu'il soit difficile d'appliquer des étiquettes à ses romans, chacune de ses oeuvres se déplaçant sur plusieurs genres à la fois. Auteur polyphonique, Brussolo est un mutant réconciliant les extrêmes, un maître expert en mélanges, à la manière des auteurs sud-américains toujours attentifs aux arrière-plans du réel, aux mythologies et au fantastique quotidien. Il est important de rappeler que par ses origines il est en partie Brésilien, et qu'il a baigné dans un univers folklorique issu de la selva.

Résumé: Devenir gardienne d'aérodrome aux hangars remplis de vieux aéroplanes tout cassés, ça semblait amusant... Hélas ! Peggy Sue ne tarde pas à apprendre que les nuits de pleine lune un avion fantôme s'y pose à l'insu des adultes. Les hôtesses officiant à son bord hypnotisent les enfants pour les forcer à monter dans l'appareil. L'avion vole ensuite vers un monde magique où s'affrontent d'incroyables créatures. Un univers où les jeunes garçons, qui croyaient faire un baptême de l'air, deviennent les soldats d'une bataille sans pitié. Peggy Sue, et le chien bleu, parviendront-ils à déjouer les plans du démon dont les mauvais rêves détraquent la réalité?

 

Mon avis sur le tome 1

Mon avis:

Ce petit livre, je l'ai trouvé lors de mon séjour chez Naku à très peu cher et j'ai vraiment envie de découvrir toutes les aventures de Peggy Sue mais je ne veux surtout pas les acheter plein pot...  

On y retrouve Peggy Sue forcément, mais aussi le Chien Bleu et toute la famille de Peggy. J'adore le chien bleu qui me fait beaucoup rire et Peggy, elle reste Peggy ^^, très jeune mais attachante tout de même. Et on rencontre Sébastian qui va devenir le collègue de recherches de Peggy. Elle m'a légèrement énervé par moment mais bon c'est aussi parce que c'est un roman très jeunesse et donc du coup, j'étais pas vraiment en accord avec ses actions. 

Quant à l'histoire, on ne peut pas parler de réalisme forcément mais je la trouve bien ficelée. Je me suis laissée surprendre par Brussolo et j'ai vraiment aimé les étapes qu'il donne à surmonter à ces personnages. Malheureusement, j'ai trouvé la fin un peu facile malgré qu'elle ouvre une porte intéressante pour la suite!

Je me suis laissée emporter par ce deuxième tome et je compte continuer la saga mais vous aurez compris que je ne vais pas me jeter dessus quand j'aurais trouvé la suite. Il faut savoir que j'ai sorti Le sommeil du démon grâce au choix de ma binôme sur le forum de Club de lecture sinon, je pense qu'il y serait encore...

 

général3

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.