music

(j'ai trouvé cette image en tapant sur google, je n'ai pas réussi a savoir si elle était libre de droit sorry c'est pas le cas [source])

  

L'idée de faire un article musical sur le blog me trotte dans la tête depuis quelque temps et c'est avec ce premier vendredi du mois d'avril que je me lance. Comme je ne veux pas trop dériver du but principal de ce blog: la lecture, cet article apparaîtra une fois par semaine, le vendredi.

En aucun cas, je me proclame spécialiste de musique mais elle accompagne toutes mes journées et elle est vitale pour moi. Pour me réveiller, quand j'ai la pêche, quand le blues est là, quand j'ai envie de chanter (je vous rassure je suis seule à ce moment là lol), dans la voiture, dans la douche, bref partout et n'importe quand. Pour cela, j'ai envie de vous faire découvrir ce qui se trouve dans ma playlist, si vous pouvez découvrir des artistes pourquoi pas!

Comme vous pourrez le voir mes goûts sont très différents même si j'écoute plus des interprètes français, tous les styles y passent. Sans prétention, dans cet article vous trouvez le clip de la chanson s'il existe, les caractéristiques de la chanson, un mot sur l'interprête et je pense dire un petit mot sur le pourquoi je vous présente celle-ci.

Alors, ouvrez vos oreilles, j'appuie sur Play!

Interprète: Coolio

Album: Gangsta's paradise

Date de sortie album/single: 9/08/1995

Label: Tommy Boy Record

 

Que vous dire sur cette chanson??? Je peux vous affirmer haut et fort qu'elle n'est pas prête de diparaitre de ma playlist. J'adore cette chanson et surtout j'adore le film d'où elle est tirée.

Car oui, on l'entend dans Esprit rebelle, un film sur un lycée dit sensible et surtout une prof qui va tout faire pour ses élèves... Je l'ai vu à de nombreuses reprises et je suis en train de me dire que ça fait trop longtemps que je ne l'ai pas vu ^^.

Vous voyez quelques extraits du film dans le clip normalement. Enfin bref, une chanson sympathique sans trop de mouvement mais qui me détend à chaque fois que je l'entend...

A la semaine prochaine, où je vous dévoilerais une chanson d'une femme...