L'île des oubliés

L'auteur: 

Diplômée de littérature anglaise de l'université d'Oxford, Victoria Hislop vit entre l'Angleterre et la Crète, et parle couramment le français. Son premier roman, L'Île des oubliés (Les Escales, 2012), vendu à plus de deux millions d'exemplaires dans le monde, est un best-seller international qui n'a pas quitté les classements des meilleures ventes depuis sa sortie en France, avec 400 000 lecteurs conquis, et a été couronné par le prix des lecteurs du Livre de Poche. La success story se poursuit avec son deuxième ouvrage, Le Fil des souvenirs (Les Escales, 2013), plébiscité par le public et la presse, et Une dernière danse (Les Escales, 2014), qui a déjà créé l'événement à l'étranger.

Résumé: 

L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux... et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi, Sophia, la mère d'Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets... Bouleversant plaidoyer contre l'exclusion, L'Île des oubliés, traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d'exemplaires, a conquis le monde entier.

 

Mon avis:

Et bin si je m'attendais à ça! !! On peut dire que je me suis pris une belle claque avec ce roman. Quand ma popine m'a prêté cet ouvrage, j'en avais déjà entendu parler mais il n'était pas entré dans ma liste de livres à lire et il faut croire que je me trompe encore lol. Du coup, je l'ai commencé en en sachant très peu et c'est peut-être ce qui a augmenté mon enthousiasme pendant ma lecture.

Je suis obligée de commencer cet avis en parlant de la douceur qu'il y a dans la plume de l'auteur et pourtant les sujets sont vraiment terribles. Victoria Hislop m'a vraiment bercé avec ses mots, j'étais apaisée en les lisant. Je ne me rappelle pas avoir déjà vécu ça avec une lecture et je pense me pencher sérieusement sur cette auteur pour voir si tous ses écrits sont comme ça. Comme je disais les sujets abordés sont durs, la maladie, la mort, l'adultère ect... pourtant j'ai été très sereine pendant cette lecture. Ce qui pourrait être un défaut est devenu une qualité avec cette plénitude qu'il y a dans le roman. Si vous voulez des sensations fortes et de l'action, passer votre chemin mais pour moi c'est magnifiquement fait et j'ai adoré les 500 pages quoi!!! Si jamais vous l'avez pas compris ^^.

Plus qu'écrire sur une histoire, c'est autour de personnages que se base cet écrit. Il y a un patchwork de caractère impressionant et malgré tout ils sont tous très bien travaillés, bien définis et je n'ai jamais été perdue malgré cette multitude de personnes. J'ai eu un immense coup de coeur pour Giorgis qui m'a réellement bouleversé par sa force et sa sensibilité. Pour les autres, je les ai tous aimé. Ouais aucun ne m'a déçu et je les ai tous apprécié par ce qu'ils apportent au récit. J'avais une impression assez forte d'être un habitant du village et de vivre les évènements avec eux. Bref je me suis sentie très proche d'eux!

Pour le reste, il faut savoir que j'ai toujours été attirée par ce pays qu'est la Grèce et je pense bien qu'après avoir lu cette ouvrage mon prochain et premier voyage à l'étranger se portera sur cette île. J'ai été charmée par les décors décrits dans le livre et encore une fois je m'y suis vue sans aucun soucis. 

Malheureusement je n'ai pas eu de coup de coeur. Le récit se découpe en deux parties, il y a le présent avec Alexis que l'on retrouve au début et la fin. Entre ces deux moments, c'est le récit de la vie de ces ancêtres qui est retranscrit et j'étais tellement dans cette partie que quand il a fallu revenir au présent, j'ai été vraiment déboussolée et il m'a fallu faire un effort pour me remémorer ce qu'il y avait eu les premières pages. En soit ce n'est pas un défaut car c'est parce que j'étais trop impliquée dans ma lecture mais tout de même! 

Je ne sais pas trop si j'ai été bien claire, j'ai l'impression d'avoir beaucoup plus de mal à parler des livres que j'aime que les autres ^^. Si on prend les personnages, le décor, l'écriture ce livre une vraie douceur, c'est vraiment le mot qui me vient à l'esprit. Il rejoint ma liste de livres à acheter parce que je le veux dans ma bibliothèque, c'est clair???!!!

 

général 4

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.