L'énigme (Les yeux de l'esprit tome 1)

L'auteur: 

Professeur de français et mère de quatre enfants, passionnée par la lecture, l’écriture et les films d’aventure depuis son plus jeune âge. A treize ans, elle a écrit une courte histoire du genre Western. Un an plus tard, elle s'est lancée dans l’écriture d’un récit fantastique intitulé Histoire d’une médium. Elle sort le deuxième roman dont elle a changé le titre en Les yeux de l’esprit.

Résumé:

 Bizerte, Tunisie Un soir d'hiver, la jeune Lina Ben Slimane et son professeur de physique s'attardent dans leur lycée pour revoir une leçon. C'est alors qu'un violent orage se déchaîne et plonge la ville dans le noir. Pendant qu'ils essaient de quitter l'établissement, des monstres sortent de la remise et agressent le professeur. On le retrouve sérieusement blessé le lendemain matin. La police mène l'enquête mais n'y comprend rien. Lina, qui a été retrouvée endormie dans la remise, ne peut pas l'aider car elle a perdu la mémoire. Un peu plus tard, par une nouvelle nuit d'orage, une paire d'yeux maléfiques apparaît dans sa chambre. C'est pour la jeune fille le début d'une plongée dans l'épouvante.

 

Mon avis:

C'est un roman que j'ai pu lire grâce à Jess et aux éditions Artalys que je remercie grandement. Lorsque j'ai fini la lecture de La mouche d'Eleonore de Marie Laurent, Jess m'a proposé 3 ebooks et c'est vers L'énigme le premier tome de Les yeux de l'esprit d'Ahlem Elj que je me suis tournée. D'abord c'est sa couverture qui m'a vraiment attiré, je la trouve vraiment très belle et très mystérieuse. Maintenant, que j'ai lu le roman, je trouve qu'elle reflète bien l'atmosphère du roman. Le résumé a fini de me convaincre. Ce n'est pas le genre de synopsis qui m'attire normalement mais j'avais peut-être besoin de changements à ce moment-là. Bref me voilà avec cet ebook qui m'a accompagné tout au long de mon mois de décembre.

Comme j'ai pu le dire sur Facebook, il s'avére que j'ai écrit une première chronique à chaud à la fin de ma lecture sauf que dimanche dernier en travaillant sur le blog, je l'ai effacé (vous n'imaginez pas comme j'avais envie de me baffer). Il me faut donc la réécrire mais j'avoue avoir perdu un peu l'histoire et mes ressentis donc je vais faire au mieux. 

Comme présume le résumé, l'intrigue est vraiment bien trouvée. De suite, j'ai été projetée dans l'histoire et à chaque fois que je devais refermer mon téléphone beaucoup de questions étaient en moi et j'étais pressée d'avoir la suite. La force de cette fantaisy est pour moi, le fait que comme beaucoup de personnage, on se demande si tout ceci est la réalité ou juste des hallucinations. Pendant les 157 pages, mon coeur oscillait et je n'ai trouvé la réponse qu'aux dernières pages... 

Pour les personnages, je ne peux pas dire que je m'y suis attachée. Je les ai trouvé lointains. Je le mets sur le compte des origines de l'auteur. Étant une auteur tunisienne, on sent la pudeur et la réserve dans l'écriture mais j'y reviendrais un peu plus loin. On ressent cette pudeur dans les personnages et ça nous change énormément de ces adolescents américains qui prennent de plus en plus d initiatives dans les romans. J'ai eu du mal à me faire à cette distance là mais elle ne m'a pas empêcher de les apprécier tout de même. 

Pour revenir à l'écriture évoquée plus haut, je dirais qu'elle ne ressemble à aucune autre plume que j'ai pu lire. C'est elle qui m'a fait ressentir le plus de difficultés. Je l'ai trouvé très saccadée, très scolaire, pas assez fluide à mon goût... On peut lire dans la bio de l'auteur que ce texte a été écrit par Ahlem Elj à 14 ans est ce pour ça? Ou est ce le fait de la tradition tunisienne qui se veut moins expansive??? Je ne sais pas trop. En tout cas, j'aurais lu plus vite ces pages avec une écriture plus souple à mon avis. Et il y a un détail, certes, qui m'a vraiment dérangé. Dans beaucoup de ces dialogues, quand le personnage est soulagé, l'auteur incorpore un 'Ouf' dans ces propos et j'ai trouvé ça vraiment déplaisant. Comme je vous disait ce n'est qu'un petit détail mais comme il revient à plusieurs reprise, c'est devenu quelque chose qui m'a vraiment gêné.

Malgré cette deuxième écriture un peu plus tardive, je suis contente de ce que je vous ai écrit. Et je tenais à vous dire que malgré tous les petits points négatifs que j'ai pu citer, je lirais avec grand plaisir le deuxième tome parce que l'intrigue m'a beaucoup plu tout de même et l'auteur nous a fait une fin juste énorme. Elle est vraiment énigmatique. On l'adore et en même temps on la déteste. L'auteur nous laisse dans un suspens terrible, c'est magnifiquement fait. Bravo! 

 

général3

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.

éditions Artalys