Thornytorinx

L'auteur: 

Née à paris en 1980, diplômée de hautes études de commerce, Camille de Peretti est aujourd'hui comédienne. Son premier roman, Thornytorinx, d'inspiration autobiographique, a paru aux Editions Belfond en 2005. Son nouveau roman, Nous sommes cruels, vient de paraître aux Editions Stock.

Résumé: 

Depuis toujours, Camille est une princesse. Elle doit donc avoir de jolies robes (traduisez: faire du shopping), être intelligente (comprenez intégrer une grande école de commerce) et être toujours la plus belle (en d'autres termes être mince). Elle s'attelle consciencieusement à la tâche et, à vingt ans, c'est une élève brillante, élégante, et une véritable brindille de 50 kilos pour 1 mètre 70. Mais lorsque ses études l'éloignent de ses rêves, que son cœur s'enflamme pour un beau ténébreux et que son poids commence à fluctuer, rien ne va plus. Son recours? Se faire vomir, systématiquement, jusqu'à l'obsession: Camille est devenue une boulimique anorexique. Seulement, les princesses ne sont pas malades, et pour l'ex-petite fille modèle va alors commencer un long et tortueux combat...

 

Mon avis:

A nouveau un livre prêté par ma popine. Je lui avais avoué qu'en ce moment je ne souhaite pas trop lire de témoignages. Je pense que c'est pour ça qu'elle m'en a prêté qu'un sur les trois et que celui fait que 152 pages avec l'épilogue.

Je ressors assez mitigée de cette lecture. Cela fait un bout de temps que j'avais envie de relire un livre sur ce thème. J'en ai lu 2 ou 3 il y a quelques années soit sur l'anorexie seule ou avec la complexité de la boulimie en plus. Seulement cette maladie touche une amie qui essaye de s'en sortir et forcément dans ces moments la on a envie de comprendre ce qui se passe dans sa tête. 

Vous vous doutez que je n'ai pas trouvé la solution dans le récit de Camille de Peretti et je crois que je ne la trouverais jamais avec cette lecture permet tout de même d'appréhender un peu plus cette maladie. Je trouve que les mots employés par cette femme sont juste justes... Pour moi, elle nous dévoile juste ce qu'il faut, elle ne tombe pas dans la plainte ni dans le pathos. On sent qu'elle a besoin de se livrer et on la lit avec une sincère compassion. 

Mais comme je vous disais je suis mitigée. J'ai été un peu frustrée, un petit goût de trop peu à la fermeture du livre. J'aurais aimé aller plus loin dans le cheminement de la maladie de Camille. Et ensuite, il y a des moments, surtout chez le psy, ou j'ai eu du mal à comprendre les propos de la narratrice. Mais bon est ce que qulqu'un d'autre qu'elle peut comprendre ce qu'il y a dans sa tête lol.

J'ai aimé vraiment lire ce témoignage de part son sujet et sa fluidité mais il m'en fallait plus!!!

 

général3

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.