51NhySXi1rL

L'auteur: 

auteure écossaise, a remporté le prestigieux prix Orange du scénario pour son film The Wedding Gift. Elle vit à Los Angeles avec ses deux enfants. Le Doux venin des abeilles est son premier roman.

Résumé: 

« Aujourd’hui, c’est la veille de Noël. Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Aujourd’hui, j’ai quinze ans. Aujourd’hui, j’ai enterré mes parents dans le jardin. Personne ne les regrettera. » Après la mort brutale de leurs parents, Marnie, quinze ans, et sa petite sœur Nelly décident de poursuivre leur vie comme si de rien n’était, bien que chacune d’elle soupçonne l’autre de les avoir assassinés. Personne ne semble se douter de leur sort. Excepté Lennie, l’homme qui vit dans la maison voisine. À force d’observer leurs faits et gestes, il finit par remarquer que les deux jeunes filles sont livrées à elles-mêmes, et les prend sous son aile. Au fil des mois, amis, voisins et autorités – sans compter le dealer du coin qui en a toujours après leur père – commencent à poser des questions. Et un mensonge en entraînant un autre, Marnie et Nelly s’embourbent dans une aventure qui pourrait leur coûter bien plus qu’elles ne peuvent payer. D’une plume incisive et percutante, Lisa O’Donnell nous livre un roman à trois voix envoûtant et inoubliable. Le Doux venin des abeilles est l’histoire comiquement macabre d’âmes en perdition, dont le seul espoir de rédemption est de se tourner les unes vers les autres.

 

Mon avis:

Avec ce roman je participe au binôme du mois d octobre sur le forum Club de lecture. Mamounette m'a choisi ce roman parce qu'il l'intrigait et je l'avais ajouté à ma wish-list pour la même raison. J'étais vraiment contente de son choix et pressée de m'y mettre. Et pourtant j'en ressors avec un avis mitigé. 

Un sentiment d'incompréhension m'a accompagné tout le long du roman. Je n'ai pas compris le but de ce récit. En fait, j'y ais cru une seconde, c'est une histoire vraiment loufoque. Et j'ai eu l'impression parfois que tout était un peu brouillon, comme si l'auteur avait jeté ses idées, son récit et n'était pas revenu dessus. C'est peut-être sa façon d'écrire qui ne m'a pas plu.

Et pourtant, j'ai pris du plaisir à lire ce roman et suivre cette abracadrante aventure. Je mets ce plaisir sur la fluidite de la lecture. L'histoire est racontée vue par 3 personnages qui se partagent de très courts chapitres. Le fait que les chapitres ne s'étendent que sur une ou deux pages donne de la rapidité et du rythme au livre.

Je suis un peu perdue à vous écrire cette chronique parce que je ne sais vraiment pas dire si j'ai aimé ou pas Le doux venin des abeilles. Je n'aime pas avoir cette sensation après la lecture d'un livre. Dés que je trouve un point négatif, un point positif vient le balayer et du coup à la fin je ne sais pas ce qu'il en reste.

 

général2

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.