"Dans chaque famille, il y a des gens qui ont l'air de petits boulons insignifiant, et pourtant, sans eux, il n'y a plus de vie possible, plus d'amour, plus de rires, plus de fêtes, plus de lumières pour éclairer les autres. Toi et moi, nous sommes des petits boulons d'amour..."

Les yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol (p. 291)

88815468_p