Enfin me revoilà sur le blog. Le début du mois d'août a été assez intensif. Le boulot est assez fatigant en ce moment donc le soir je suis claquée pour lire et le week-end il y a toujours quelque chose à faire ou du monde à voir. Mais j'ai réussi à finir Kaleb ce matin et j'espère pouvoir lire un peu plus pendant ce week-end de 3 jours...

 

téléchargement (3)

L'auteur: 

Sous le mystérieux pseudonyme de Myra Eljundir se cache un auteur et scénariste francophone de talent, vivant en Islande. À l'instar de Kaleb, sa trop grande empathie l'a conduite à s'isoler. 

Une façon de se protéger, ainsi que ceux qu'elle aime.

Résumé: 

C'est si bon d'être mauvais...
À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler.
Il vous connaît mieux que vous-mêmes.
Et cela le rend irrésistible.
Terriblement dangereux.
Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer.
À la folie.
À la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé.
Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise.
Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus.
Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule...
Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?

 

Mon avis:

J'ai trouvé ce roman sur un vide-grenier le mois dernier et il est sorti rapidement grâce au binôme où je participe sur le forum Club de lecture... Walkyrie avait beaucoup aimé cette histoire donc me le conseillait.

Malheureusement, je ne peux pas être complètement du même avis qu'elle. J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire de Kaleb à cause des raisons dites plus haut mais pas seulement. Les personnages m'ont paru très distants, je n'ai pas réussi à m'y attacher (je n'arrive pas à trouver autre chose pourtant j'en ai marre de ce mot). Kaleb me plaisait bien au tout début, son côté bad boy sûrement. Je voulais voir ou son histoire allait l'amener, comment tout ça allait se dérouler. Mais voila, plus le récit avance plus il perd de sa "virilité". Il a beaucoup de réactions qui m'ont énervé. Et vers la fin soit ils était complètement naïf, soit il était seulement méchant. Enfin il me plaisait plus. Et quant aux autres personnages, il n y en a pas eu d'assez présent pour que je les aime plus que ça! 

Maintenant l'histoire en elle même. Il y a pour moi, beaucoup de longueurs. Certains passages m'ont ennuyés et je ne les ai pas trouvé extrêmement utiles mais je pense qu'il y avait aussi ma fatigue qui rendait ces moments difficiles. Parce que en fait quand j'ai fini la dernière page, je me suis aperçu que j'aurais bien continué un peu et que j'avais envie de lire la suite.

Tout ça pour dire que la lecture ne m'a pas été super super agréable mais que mon moral y faisait beaucoup. Et surtout que l'auteur a réussi son pari, me donner envie, malgré tout, de lire la suite!!!

 

général3

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.