téléchargement

L'auteur:

Silvia Avallone, avant d'étudier la philosophie à Bologne, a vécu à Piombino, la ville industrielle qui sert de toile de fond à D'acier. Ce premier roman, célébré par la critique et finaliste du prix Strega, l'a propulsée, à vingt-cinq ans à peine, en tête des meilleures ventes en Italie.

Résumé: 

A Piombino, triste cité industrielle de Toscane, l'île d'Elbe miroite au loin comme un paradis inaccessible. Sur cette terre où usines et barres de béton ont poussé brutalement, les garçons se rêvent en chefs de bande et les filles en starlettes de la télévision. Anna et Francesca, bientôt quatorze ans, sont les reines de ce royaume cabossé. Ensemble, elles jouent de leur éclatante beauté, brûlent de s'enfuir et parient sur une amitié inconditionnelle pour s'emparer de l'avenir.

 

Mon avis:

Voila un livre qui m'a laissé perplexe. Je pense avoir du mal à vous rédiger cette chronique parce que je ne peux pa dire que j'ai aimé mais en même temps je ne l'ai pas détesté. Le fond de ce roman qui est l'amitié entre ces deux jeunes filles m'a plu car elle est simple et en même temps compliqué, elle est belle avec ces moments tristes, c'est de la vraie amitié quoi. 

C'est un livre étrange par le fait où j'ai eu l'impression  que rien n'était développé entièrement. Comme si l'auteur avait énormément d'idée, qu'elle voulait toutes les mettre dans son roman, mais que pour le coup elle ne pouvait pas toutes les détaillées. Le problème est que même des faits qui sont importants et qui font prendre un virage au récit, ils ne sont que survolés. C'est gênant car on a pas le temps de se rendre compte de ses actions et je pense être passé à côté de l'histoire pour ça.

Enfin ce n'est pas tout. D'acier est long. Je voulais de l'action, je voulais qu'il se passe quelque chose, je voulais être surprise... Malheureusement je n'ai pas eu tout ça!!! 

Je m'arrête la, je ne sais pas quoi dire d'autre. En fait voila c'est un roman qui ne fait rien ressortir de moi. Je ne suis ni enthousiasmée mais pas déçue non plus. C'est bizarre ce sentiment. Ça m'arrive peu souvent...

 

86300256_m

 

 

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.