Source: Externe

L'auteur: Née en 1973, Stephenie Meyer a grandi à Phoenix (Arizona). Diplômée d’anglais, elle est mère au foyer lorsqu’elle entame, en 2003, l’écriture de la série Fascination, qui connaîtra un succès retentissant dans le monde entier. Traduite en une trentaine de langues, cette série a été vendue à près de 100 millions d’exemplaires dans le monde et a été adaptée au cinéma.

Résumé: La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

gnral 55

J'ai d'abord eu du mal à ouvrir le livre, je n'étais pas encore guerrie de Twilight, et je n'avais pas envie de me plonger dans une autre histoire, il est donc resté un petit moment sur ma table de nuit.

Puis lorsque j'ai enfin réussi à le commencer, j'ai eu du mal à rentrer dedans. Bon faut dire que je venais d'accoucher et que je lisais dans mon bain donc j'étais pas vraiment concentrée. Une fois n'est pas coutume, je ne conseillerais le livre en anglais que si vous avez une forte concentration et un niveau un peu plus que basique en anglais. Cela dit, je ne sais pas comment est la traduction française.

J'ai trouvé la relation Mélanie-Wanda/Gaby (nom anglais pourri mais comme en francais, cela vient du prénom Wanderer - Vagabonder) interessante et je me suis plusieurs fois demandée ce qu'elles pouvaient faire pour régler leur problème de possession.

Chaque personnage est touchant, peut etre un poil Twilightien, j'ai plus d'une fois fait le rapprochement entre les perso de the host et ceux de Twilight (Surtout: Ian=Edward; Kyle=Emmet; Jared=Jasper) avec une grosse préférence pour Ian (surement pour les mêmes raisons que je préfère Edward !! lol)

Je me souviens qu'à la fin de ma première lecture, j'étais très très boulversée, il était très tard dans la nuit, j'avais du monter lire avant de m'endormir, pensant lire 10 ou 15 min mais la fin se rapprochant, j'avais passé plusieurs heures à lire en réalisant que la fin se profilait et que je ne pouvais absolument pas refermer le livre !!

Dès le lendemain, j'avais fait des recherches, la suite avait elle miraculeusement été publiée depuis ma dernière recherche ? Le film était il enfin sorti ? Hélas non, rien de tout ça, je me suis donc rabatue sur les fanfictions et j'ai découverts un (ou une, je pense plus une) fan qui a beaucoup de talent et qui a su m'aider à me faire une raison, la suite n'est pas pour maintenant.

J'ai trouvé ses écrits plus facile à lire que le début de the Host pour ceux qui n'ont pas un niveau exceptionnel en anglais, voici son profil ou vous trouverez toutes ses fanfictions:

profil spaztronaut

Ma préférée étant la suivante, elle raconte l'histoire de the host mais du point de vue de Ian, et elle (ou il) a vraiment fait un travail impressionnant !!

Blurring The Lines

Quand au film, je sais qu'il a eu beaucoup de détracteurs surtout de la part des "anti-twilight", pour ma part, je l'ai bien aimé. Je trouve les acteurs bons, le scénario proche du livre, les scènes ou Mélanie parle bien réelles et pas nian nian ... Mais bien sur vous me direz que je suis pas objective à cause de Jake Abel qui joue le rôle de Ian, et peut etre que vous n'avez pas tort, mais je m'en fiche ^^

édit après lecture en vf: J'ai trouvé la traduction très bonne, quoi qu'un peu pompeuse. Je pense que j'ai cherché plus souvent des définitions dans ma lecture francaise qu'en lisant en vo. Comme si le traducteur voulait placer les mots savants qu'il connaissait (ou peut être est il simplement plus intelligent que moi, sachant qu'il est le traducteur de Dan Brown, je n'en doute pas !! lol)

En tout cas je n'ai remarqué aucune erreur et j'ai limite eu l'impression de lire la "vraie" version. Le début de l'histoire a d'ailleurs été moins long à lire qu'en anglais et cela m'a fait du bien ^^