lisieux

Ayant fini le dernier livre que j'avais emprunté à la bibliothèque le mois dernier, et étant en vacances, je me suis précipitée pour aller en chercher d'autres (et surtout rendre les premiers parce que j'étais plus trop dans les temps...).

Pour cette fois ci j'en ai choisi que deux, il y avait moins de choix dans le bibliobus et comme ça ça me permettra peut-être de les rendre dans les délais.

Donc j'ai choisi:

Je voulais te dire de Louisa Young

51KjKt36jiL

Nadine et Riley sont deux jeunes Londoniens issus de milieux 
très différents, mais amis depuis l'enfance. Au moment où leur 
complicité pouvait prendre un tour plus intime, des 
considérations de classe se dressent brusquement sur leur 
chemin. C'est alors qu'éclate la Grande Guerre. Ils n'ont que 18 
ans. Riley passera trois ans dans les tranchées des Flandres et 
de la Somme, tandis que Nadine s'engagera comme infirmière. 
Quand il revient, il n'est plus le même homme ; ce qui lui est 
arrivé sur le champ de bataille l'aura changé pour toujours. Ne 
pouvant pas imaginer que Nadine puisse encore vouloir de lui, 
il fera tout pour la repousser. Mais le destin lui compliquera la 
tâche... Louisa Young décrit avec éloquence la fin d'un monde, 
les dévastations morales et matérielles causées par le premier 
conflit mondial, l'incompréhension qui règne entre les 
combattants et ceux qui ne savent rien de ce qui se passe au 
front. Elle fait aussi et c'est une des grandes originalités du 
roman, le récit du remarquable travail de pionnier accompli 
par les chirurgiens de la reconstruction faciale. Et, dans cette 
histoire d'un amour passion que tout contrarie, elle dépeint 
avec subtilité les relations sociales dans une Angleterre en 
pleine métamorphose.

 Les hirondelles de Kaboul de Yasmina Kadra (parce que ma soeur ne m'en dis que du bien)

517MXNSYPFL

Dans un Kaboul caniculaire, parmi les ruines du désastre et celles des esprits, deux bouillies et deux femmes cherchent un sens à leur vie : un bourgeois déchu, une avocate interdite d'exercer, un geôlier s'amenuisant à l'ombre des exécutions publiques et une épouse aux prises avec une maladie incurable. À travers leur quête de la dignité humaine, le martyre d'une nation traumatisée par les guerres et la folie, livrée aux sortilèges des gourous et à la tyrannie des taliban. Et pourtant, là où la raison semble perdue, l'amour refuse de céder et se réclame du miracle. Mais qu'est-ce que le miracle dans un pays où " les liesses sont aussi atroces que les lynchages " ? Dans ce roman magnifique qui est aussi un hymne à la femme. Yasmina Khadra a su mettre au jour avec lucidité la complexité des comportements dans les sociétés musulmanes déchirées entre le féodalisme et la modernité.

 

Malheureusement il n'y avait pas de livres qui étaient donnés et qui me tentaient... Donc ce sont les deux seuls qui sont repartis avec moi!!!