41lvazo5mvL

L'auteur: Née en 1969 dans l'état du Mississipi, installée depuis 2001 à New York, Kathryn Stockett est une romancière américaine. Elle a consacré cinq années à la rédaction d'un roman se déroulant dans sa région natale et racontant, par la voix de trois femmes de couleurs et de conditions différentes, la ségrégation raciale encore très présente dans le sud des Etats-Unis durant les années 60. Elle essuie de nombreux refus d'éditeurs avant d'être enfin publiée en 2009 et le succès est immédiatement au rendez-vous : "The Help" se vend à plus de cinq millions d'exemplaires et reste pendant plus de cent semaines dans la liste des meilleures ventes du New York Times. Une adaptation cinématographique est sortie sur les écrans en 2011. En France l'ouvrage est paru en 2010 sous le titre "La couleur des sentiments" et a été particulièrement bien accueilli ; outre des ventes importantes, le titre est récompensé par le Grand Prix des lectrices du magazine Elle en 2011.

4ème de couverture: Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s'occuper des enfants mais pas d'utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s'apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même.

Mon avis:

général 4

C'était la deuxième lecture que je faisais de ce roman. Je l'avais reçu par le père-Noël il y a 2 ans je crois mais impossible de remettre la main dessus... L'ai-je prêter??? Ça m'énerve, j'aime pas ça, perdre un livre. Bref, comme j'avais envie de le relire depuis plusieurs mois et que je l'ai trouvé dans ma bibliothèque, voici mon avis.

Donc entre les deux lectures, peu de changements dans mon appréciation. C'est un livre que j'ai énormément aimé parce que c'est un très beau témoignage même s'il n'est pas écrit comme tel, l'auteur a réellement vécu cette période et écrit sur quelque chose qu'elle connaît personnellement. Elle finit même le roman avec un petit chapitre sur sa vie à elle. 

Le fait de suivre les Blanches et les Noires rend ce livre très complet. On a les deux points de vue, les deux façons de vivre. Mais en même temps, c'est pas si simple que ça car il n'y a pas que deux points de vue. Les gens aimeraient que les Blancs pensent tous la même chose et que les Noirs l'opposé mais non. Kathryn Stockett nous démontre dans La couleur des sentiments que dans certaine famille, la bonne était aimée, autant par les enfants que par les adultes. On voit aussi, que les blanches subissent le regard des autres Blancs. Elles doivent être dans les rangs si elles ne veulent pas être exclues de la société. 

Voila toutes les complexités de ce roman et de cette période de l'histoire américaine. 

Il faut que je vous dise aussi, que dimanche dernier j'ai regardé l'adaptation de ce roman et j'en était à peu près à la moitié. J'ai été extrêmement déçue par l'adaptation ce qui n'a fait que développer le plaisir que je prenais en lisant le roman de Kathryn Stockett. Ils ont coupés beaucoup de passage qui pour moi avait leur importance. Ils ont mêmes par moments dénaturé certaines relations entre les personnages. Je ne voit pas l'intérêt de faire l'adaptation cinématographique d'un livre, si on ne suit pas ce que l'auteur à écrit.

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.