21888_aj_m_640

L'auteur: John Green est né en 1977. Il vit avec sa femme et son fils à Indianapolis, la capitale de l'Etat de l'Indiana, aux Etats-Unis. Il a reçu de nombreux prix pour ses romans, dont le Michael L Printz Award, prestigieux prix américain, pour son premier roman Qui es-tu Alaska ? John Green et son frère, Hank, sont les auteurs de Vlogbrothers, un des projets de vidéos en ligne les plus connus au monde. John Green a également un site Internet très actif. Et il est présent sur les réseaux sociaux comme Twitter, où il est suivi par plus d'un million d'internautes.

4ème de couverture: Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature.
Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

Mon avis:

général 4

 

Encore un livre inspiré par Naku! Elle a eu un réel coup de coeur pour ce livre, son avis. Quand j'ai lu ce qu'elle en avait pensé, je lui ai forcément demandé de me prêter le texte. Donc à mon tour de vous dire ce qui me reste de cette lecture.

Le roman de John Green ne fera pas partie de mes coups de coeur de 2014 mais il obtient quand même 4 étoiles, ce qui est pas mal tout de même.

Ce que j'ai le plus apprécié dans ce livre c'est l'humour qui y est employé pour parler d'un sujet délicat. Les deux héros parlent extrêmement bien de leur maladie et ça la rend beaucoup plus belle et plus réaliste. Malgré que l'auteur précise bien qu'il y a des petites choses qui sortent de son imagination mais c'est tellement bien fait qu'on s'en rend pas compte. Et par contre j'ai vraiment aimé la note de l'auteur qui justement dit que même s'il a fait des recherches, même s'il a rencontré des personnes concernées, cela reste une fiction sortie de sa tête. Je sais pas pourquoi mais ce passage m'a fait du bien pour sortir de la vie de Hazel et d'Auguste.

Donc l'écriture est géniale, les personnages sont géniaux alors pourquoi pas 5??? Je n'ai pas réussi à rentrer complètement dans l'histoire. Quand j'ai vu que Naku avait pleuré, je me suis dit Mavilyy prévoit la boîte de mouchoir (oui je suis une pignouse). Mais je n'ai pas versé une seule larme et du coup un peu déçue... Par contre le sourire et le rire m'ont accompagnés tout au long du livre!

Et j'adore le prénom Hazel!!!!!

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.

Avec ce livre je barre la ligne 18 de mon challenge 50 livres: nuages

Challenge

 

L'avis de Naku ici.