images

L'auteur: Suzanne Bugler vit à Londres avec son mari et leurs deux fils. Après deux livres destinés aux adolescents, Ce bonheur trop parfait est son premier roman pour adultes.

4ème de couverture: Laura a la vie parfaite dont elle a toujours rêvé : un mari avocat et des enfants merveilleux, des amies riches, une maison dans la banlieue cossue de Londres. Un jour, elle reçoit un appel de détresse de la mère de Heddy, une ancienne camarade d'école. Ni jolie ni intelligente, mal dans sa peau, celle-ci était le souffre-douleur de Laura et ses amies. A présent internée dans un asile psychiatrique, elle demande avec insistance à revoir Laura...

Mon avis: 

perso2

 

 

 

 

intrigue2

 

 

 

 

lecture3

 

 

 

 

fin3sanscom

 

 

 

 

général2

 

 

Une lecture qui ne m'a pas enchantée! Ce bonheur trop parfait se lit facilement même s'il faut faire attention à tous kes prénoms suivis souvent par les noms de famille qui peuvent nous perdre en chemin. Le vocabulaire est simple et les phrases le sont aussi.

Malheureusement je n'ai pas du tout accroché avec les personnages. On sent Laura torturée ne sachant plus sur quel pied danser et je me suis sentie comme elle. Je n'ai pas arrêter de me demander "mais où veut-elle en venir?". A cause de ça j'ai trouvé le livre long et ennuyeux. Je n'arrivais pas a déceler ce que l'auteur voulait mettre en avant... 

Je me suis imaginée une fin beaucoup plus catastrophique que ça et du coup j'ai été déçue!

Voila, pour conclure, je dirais que ce livre se lit mais qu'une seule fois. Heureusement c'est à la bibliothèque...

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.