hate listL'auteur: Jennifer Brown vit à Kansas City dans le Missouri, avec son mari et leurs trois enfants. Récompensée à deux reprises aux Erma Bombeck Global Humor Awards, elle est chroniqueuse pour le journal Kansas City Star. Hate list est son premier roman.

Résumé: Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l’école, tuant une dizaine d’élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenue pour se défouler. Pourquoi ce qui n’était qu’un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ? Est-elle aussi coupable que Nick ?

personnages 55

intrigue 55

fin 4 bonne

facilité lecture 55

général 45

Mon avis:

Je viens de finir ce petit bijoux et je vais commencer par dire pourquoi je n'ai mis qu'un petit sourire pour la fin. J'ai trouvé qu'il y avait un petit coup de mou avant la toute fin ... quelques chapitres avant pour être claire, ou l'on sent que la fin arrive mais le rythme se relache. La toute fin par contre m'a plus que touchée, j'ai pleuré, sans vraiment savoir pourquoi ... j'étais émue de voir cet épisode de la vie de cette ado se terminer, quelque part, elle me manquera ^^

D'ailleurs en parlant de l'ado, l'héroïne est très intéressante, on sent bien son mal être, ses sentiments contradictoires, dignes de beaucoup d'ados !!

A l'instar de Mavilyly, j'ai trouvé un peu dur de situer tous les personnages, tant ils étaient cités rapidement. Les flash back m'ont moins embettés par contre, c'est vraiment le trop grand nombre de prénoms si vite introduit qui m'a gêné. Je me suis dit vers le milieu du bouquin "tiens il est mort lui ?".

 Pour la note générale, j'ai mis que 4 étoiles à cause des quelques chapitres qui m'ont légèrement déçue, ils auraient mérités d'être plus long et moins mystérieux alors qu'on se doute de ce qui va se passer. On espère une grosse surprise alors que bah non, c'est ce qu'on attendait.

Je l'ai pris en français, en pensant à ma fille qui voudra peut etre le lire, d'ici 15 ans !! lol