Boomerang

L'auteur: Née en 1961, Tatiana de Rosnay est franco-anglaise. elle vit à Paris avec sa famille. Journaliste, elle est l'auteur de neuf romans, dont Le Voisin et Elle s'apellait Sarah (prix Chronos, prix des lecteurs de Corses et prix des lecteurs-choix des libraires du Livre de poche).

4ème de couverture: Sa soeur était sur le point de lui réveler un secret...et c'est l'accident. Elle est grièvement blessée. Seul, l'angoisse au ventre, alors qu'il attend qu'elle sorte du bloc opératoire, Antoine fait le bilan de son existence: sa femme l'a quitté, ses ados lui échappent, son métier l'ennuie et son vieux père le tyrannise. Comment en est-il arrivé là? Et surtout, quelle terrible confidence sa cadette s'apprêtait-elle à lui faire?

Entre suspense, comédie et émotion, Boomerang brosse le portrait d'un homme bouleversant, qui nous fait rire et nous serre le coeur. Déjà traduit en plusieurs langues, ce roman connaît le même succès international que Elle s'appelait Sarah.

Mon avis:

perso4

 

 

 

intrigue5

lecture5

fin3sanscom

général 4

Et voila encore un Tatiana de Rosnay de lu. Je ne me rappelait plus de ce livre mais très vite la lecture m'a rappelée quelques souvenirs et c'était marrant parce que j'avais quelques bribes qui arrivaient dans ma tête mais je ne savais plus dans quel ordre ect... Enfin Bref!!!

Tout de suite j'ai été attirée par cette histoire car j'ai toujours été fascinée par les secrets de famille. L'auteur sait comme toujours au fil des phrases en dire assez pour nous attraper dans son filet mais sans en dire trop ce qui fait qu'on a du mal à fermer le livre. On veut toujours savoir la suite. Les personnages de Tatiana de Rosnay, et ceux de Boomerang n'y coupent pas, nous touchent énormément par leur sincérité mais surtout car ce sont pour la plupart des gens banals qui pourraient être nos voisins, nos amis ou même nous... Il y a un passage du livre où j'ai énormément pleuré. Je vous avouerais qu'il m'a rappelé des souvenirs douloureux et c'est peut-être pour ça que je suis devenue une madeleine.

Bon et pour finir un petit bémol, la fin m'a laissé sur ma fin justement... Difficile de s'attacher à ses personnages et les laisser partir sans savoir ce qu'ils deviennent. D'où ma grande joie quand je vois un épilogue à la fin d'un livre!!!

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.

Avec ce livre je barre la ligne 24 de mon challenge: quelque chose à proximité de l'eau

Challenge