Défigurée

L'auteur, Suffit de lire le livre

4ème couverture: Rania Al-Baz était une jeune, jolie et célèbre présentatrice de la télévision saoudienne. Son histoire aurait pu être un conte de fée sans la jalousie maladive de son mari, qui, violent, l’a un jour frappée au point de la faire tomber dans le coma. L’histoire de Rania, défigurée, a fait la une des journaux et le tour du monde. Ce livre n’est pas l’histoire d’une vengeance, mais le récit mesuré d’une vie de femme saoudienne. Elle ne dénonce pas les travers de l’islam, ni les traditions de son pays, mais les conditions de nombreuses femmes de nos sociétés. Ce témoignage courageux montre que l’espoir est possible. 

Mon avis: 

perso5

 

 

 

lecture5

intrigue4

 

 

 

fin5trésbonne

 

 

 

général5

 

 

Voila un livre que j'ai vraiment apprécié à lire. Bon il faut avouer que j'ai toujours eu un faible pour les histoires sur le Moyen-Orient et l'univers musulman. Cette attirance ne s'explique mais c'est en commençant par des livres comme celui-ci que je suis tombée amoureuse des livres vécu. Le livre de Rania est très bien écrit, simplement et ne tombe pas dans le gnangnan. J'ai aimé qu'elle ne veuille pas défendre ni piétiner sa religion, elle nous raconte tout simplement sa vie et celle de beaucoup de femmes malheureusement. C'est une femme très forte que j'ai admirée tout le long du livre. Elle a su, grâce à ces lignes, nous faire découvrir un pays, une religion, la condition des femmes battues, l'importance de l'émancipation de la femme et comme je disais avec des mots accessibles à tous et avec beaucoup d'émotion et de sagesse.

Voila, voila, à vous d'aimer ce livre comme il vous semble.

Avec ce livre je barrre la ligne 13 de mon challenge: une tête.

Challenge